Sign in / Join

Prothésiste ongulaire : une profession qui passionne plus d’un

Prendre soin de ses ongles est devenue une routine beauté pour la gent féminine. À tel point, que la profession de prothésiste ongulaire séduit de plus en plus de monde. Ce métier est en forte demande. L’art des ongles, c’est votre passion ? Vous rêviez de faire carrière dans le domaine de l’onglerie ?

Cet article vous apprend le métier de prothésiste ongulaire.     

A voir aussi : Les incroyables bienfaits des huiles végétales pour une peau et des cheveux sublimés

Métier de prothésiste ongulaire : en quoi consiste-t-il ?

Le prothésiste ongulaire a une mission : embellir les ongles de ses clients. En d’autres mots, l’artiste réalise la pose et la décoration des faux ongles. Pour y arriver, il recourt à différentes techniques et produits bien spécifiques. 

La pose de faux ongles 

La pose de faux ongles doit se faire dans les règles de l’art. Cela fait partie des principales compétences du prothésiste ongulaire. En résine ou en gel, la pose de faux ongle consiste à rallonger et à renforcer les ongles naturels. Ces deux techniques offrent une grande variété de formes et de couleurs optionnelles. À noter que les gels et résines sont spécialement conçus pour résister à l'usure quotidienne.

A découvrir également : Découvrez les bienfaits des soins capillaires naturels pour des cheveux en pleine santé

La personnalisation des faux ongles

Travailler en tant que prothésiste ongulaire est plus qu’un métier ; c’est une passion. Pour exercer cette profession, vous devez avant tout l’aimer. Il s'agit également d'une profession qui demande une grande attention aux détails et une grande créativité pour réaliser des designs tendances et uniques. Pour ce faire, vous devez en votre possession le matériel nécessaire pour les prothésistes ongulaires.

Être un artiste de l'ongle, c’est aussi, être capable de réaliser des décorations et des motifs customisés selon les goûts et préférences des clients. Vous pouvez vous référer aux différentes techniques de « nail art » : pose de strass, de paillettes ou de dessins à la main levée. 

Se former pour devenir prothésiste ongulaire

On ne peut prétendre être un prothésiste ongulaire professionnel sans avoir suivi une formation spécialisée dans un centre de formation. Vous devez passer par cette étape pour acquérir les techniques de base, et afin de vous familiariser avec les produits utilisés en onglerie. Par ailleurs, vous pouvez devenir prothésiste ongulaire en passant un CAP Esthétique-Cosmétique.

Comment choisir ses matériels d’onglerie ?

On peut se procurer des matériels d’onglerie pour son propre salon ou pour profiter d’une bonne manucure chez soi.

Il est essentiel de choisir des matériels de bonne qualité pour obtenir un rendu de qualité. Parmi les produits phares utilisés en onglerie, on retrouve : les ponceuses à ongles et les lampes UV.

  • Les lampes UV : elles sont indispensables pour catalyser les vernis semi-permanents appliqués sur les ongles naturels. Ces lampes UV permettent une meilleure adhérence et une tenue optimale ;
  • La ponceuse à ongles : cet instrument est pratique pour raccourcir les ongles et leur donner la forme désirée. Vous pourrez aussi vous en servir pour polir les ongles et pour enlever les résidus des manucures précédents.

Pour conclure, les principales missions d’un prothésiste consistent à poser et à décorer les faux ongles en fonction des demandes des clients. Pour maîtriser les techniques d’onglerie, et connaître les outils nécessaires à l’exercice du métier, il convient de suivre une formation spécialisée.