Sign in / Join
Qu'est-ce que la tricopigmentation ?

Qu'est-ce que la tricopigmentation ?

La tricopigmentation est une technique de micropigmentation du cuir chevelu. Comme pour le tatouage, on utilise un dermographe, des aiguilles fines à usages unique et des pigments de couleurs biorésorbables. Ce n’est pas une intervention chirurgicale comme la greffe de cheveux. Cela ressemble vraiment plus à un tatouage destiné à masquer votre calvitie naissante.

La tricopigmentation : définition

La tricopigmentation est aussi connue sous le nom de “tatouage capillaire” car son processus est exactement le même que pour un tatouage. Cependant, au lieu de faire un motif défini par le client, vous obtiendrez des motifs de cheveux se confondant avec les vôtres pour faire illusion.

Lire également : Trois astuces à expérimenter pour prendre soin de son corps

Pourquoi recourir à cette intervention ?

Cette intervention est une opération esthétique qui n’est donc pas vitale. Si vous la faites, ce sera uniquement par votre décision. Néanmoins, ce traitement est souvent choisi, car il a pour effet de redonner confiance aux personnes victimes de pertes de cheveux. Toutefois, les personnes aux cheveux blancs ou très blond ne peuvent pas en bénéficier. L’encre de cette couleur ne se verrait que trop peu sur le cuir chevelu.

La perte de cheveux peut être la cause de différentes maladies ou de l’âge :

A voir aussi : Comment bien réussir vos extensions de cils à coller ?

  • calvitie précoce
  • alopécie androgénique
  • pelade
  • cicatrices
  • greffe de cheveux impossible

L’alopécie est la calvitie qui se forme sur le haut et le centre du crâne pour le laisser que les cheveux de côtés et les favoris en place. C’est elle qui donne la couronne hippocratique ou la “couronne des moines”. La pelade quant à elle est une maladie auto-immune non contagieuse. Elle provoque la perte de cheveux à un endroit localisé et vous ne pouvez pas les faire repousser.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Ce traitement capillaire pour votre cuir chevelu est inoffensif, donc vous ne craignez absolument rien en principe. En revanche, si vous êtes allergique à des pigments de couleurs ou un autre produit de tricopigmentation, il faut vite le signaler. Si vous êtes enceinte, ce traitement sera déconseillé. L’encre injectée est en principe sans danger, mais si vous êtes allergique, la réaction peut être extrême vu la technique d’implantation des pigments.

Qu'est-ce que la tricopigmentation ?

Une séance de tricopigmentation

Généralement, la 1ʳᵉ séance du traitement capillaire peut légèrement effrayer, surtout si vous n’avez jamais eu de tatouage. Mais, rassurez-vous, on vous explique le déroulement du traitement, les produits utilisés, les pigments, sur quelle zone et le résultat capillaire visé.

Comment ça se passe ?

Avant toute chose, vous allez prendre rendez-vous avec un spécialiste capillaire qui sera dans une clinique spécialisée pour le traitement du cuir chevelu, comme La Croix d’Or à Genève. Selon vos attentes et l’état de votre cuir chevelu, le médecin vous indiquera la colorimétrie parfaite et si la tricopigmentation est faite pour vous.

Ensuite, vous fixerez votre première séance de traitement. Lors du traitement, le médecin vous appliquera un gel anesthésiant avant de commencer son travail d’artiste. N’ayez pas peur si après la première séance, les pigments vous semblent trop sombres. Comme un tatouage, il faut attendre que ça cicatrise et que ça dégorge un peu.

Combien cela coûte ?

Gardez à l’esprit que si la tricopigmentation reprend la technique du tatouage, ce traitement capillaire est différent. Il utilise différents produits et des pigments résorbables, ce qui veut dire que le tatouage capillaire ne dure que de 1 à 3 ans, il faut entretenir sa fausse chevelure. Une séance coûte à peu près 250 € et peut durer entre une à quatre heures de traitement.

Généralement, le traitement se fait en trois séances égales pour être sûr que toute la zone concernée est recouverte et que vous avez bien reprise les 20 ans de votre jeunesse, avant la calvitie et les rides.

Les avantages et les limites de la tricopigmentation

La tricopigmentation est une méthode innovante pour résoudre le problème de la calvitie ou de l’alopécie. Elle présente plusieurs avantages, mais aussi des limites qu’il faut connaître.

Les avantages

  • L’hypersécrétion de sébum est réduite.
  • C’est un traitement sans risque.
  • C’est un traitement rapide et peu invasif.
  • Il ne nécessite pas d’anesthésie générale ni d’injections intraveineuses.

En plus, cette technique est non invasive, ce qui signifie que vous pouvez reprendre vos activités normales immédiatement après votre rendez-vous. Vous n’aurez pas besoin de prendre un congé prolongé pour récupérer.

La tricopigmentation offre une solution permanente au problème de la perte de cheveux. Elle peut être utilisée par les personnes atteintes d’alopécie androgénique, cicatricielle ou totale, quel que soit leur âge. Il suffit simplement que le cuir chevelu possède une densité minimale en follicules pileux.

Les limites

Il se pose des questions sur l’effet secondaire à long terme du tatouage capillaire, car il y a encore très peu de recul sur cette pratique. De même, elle doit aussi être renouvelée tous les deux ans.

La tricopigmentation ne convient pas aux personnes qui ont des problèmes de peau et des allergies cutanées graves. Si vous souffrez d’une maladie inflammatoire ou auto-immunitaire telle que le psoriasis, l’eczéma ou une grande sensibilité cutanée, il faut consulter votre dermatologue avant de prendre rendez-vous.

Bien qu’il s’agisse d’un traitement permanent pour lutter contre la calvitie et les zones dégarnies sur le cuir chevelu, il faut noter que la tricopigmentation ne remplace pas une greffe capillaire. Les deux techniques sont complémentaires. La tricopigmentation peut être utilisée conjointement avec une greffe capillaire pour dissimuler les cicatrices post-opératoires.

Les précautions à prendre avant et après une séance de tricopigmentation

Les précautions à prendre avant et après une séance de tricopigmentation

Avant d’opter pour la tricopigmentation, pensez à bien prendre certaines précautions. De même, après une séance, des mesures spéciales doivent être prises pour garantir le succès du traitement.

Avant la séance

  • Pensez à bien vous renseigner sur le praticien et son expérience.
  • Évitez de vous épiler ou de vous raser la zone à tricopigmenter au moins deux semaines suivant l’intervention car cela peut causer des irritations cutanées.
  • Pensez à bien informer le praticien si vous prenez des médicaments, car ceux-ci peuvent avoir un impact sur le processus de cicatrisation et entraîner des complications.

Après la séance

Dans les jours qui suivent l’intervention, une série de soins sont nécessaires pour maintenir les résultats attendus :

  • Évitez tous les produits capillaires, notamment ceux contenant de l’alcool qui pourraient irriter le cuir chevelu.
  • Aucun shampooing ni aucun produit pour la peau ne doit être utilisé sur la zone tatouée pendant les trois premiers jours après l’intervention. Au bout des trois jours, vous pouvez utiliser un savon doux avec très peu d’eau tiède et évitez tout frottement excessif ou toute manipulation du cuir chevelu.
  • Pensez à bien prendre soin de votre cuir chevelu en le maintenant hydraté. Vous pouvez appliquer une crème hydratante recommandée par votre praticien suite à l'intervention.
  • L'exposition au soleil doit être évitée durant deux semaines suivant la séance, car cela peut causer des brûlures cutanées et affecter négativement le processus de guérison.
  • Pour garantir que vos résultats sont durables, il faut aussi prêter une attention particulière aux signaux envoyés par votre corps. Si vous remarquez des rougeurs, des gonflements ou autres irritations anormales sur la zone traitée, consultez immédiatement un médecin.

    Pour profiter pleinement et efficacement de cette technique innovante qu’est la tricopigmentation, pensez à bien vous informer auprès d'un professionnel de la santé.